BURKINA-FASO

Publié le par Echasse


D'après Emile Ouédraogo, responsable de la troupe "Wen Panga" (qui signifie "Dieu est grand" en moré), il n'y a que deux troupes dans ce pays. L'une est basée à Ouagadougou, l'autre à Bobo dioulasso.

La troupe d'Emile (à Ouaga) rassemble une dizaine d'échassiers. Ils se produisent sur des bois dont les hauteurs varient entre 1m30 et 1m70, avec des costumes qui s'inspirent soit de costumes traditionnels, soit qui sont créés en fonction des spectacles et des animations dans lesquels ils sont amenés à jouer.

Cette pratique des échasses est relativement récente. Elle date d'une dizaine d'années - et chose suprenante, cette technique ne semble pas avoir été ni été transmise ni être un apport extérieur mais "réinventée" en quelque sorte. Aux dire d'Emile, un contrat en France prévoyait le déplacement de plusieurs artistes dont une dizaine d'échassiers. Emile, pour pouvoir faire ce contrat a fabriqué des échasses, sans savoir ni comment cela se fabriquait ni se pratiquait.
Après plusieurs essais, il a fabriqué plusieurs paires d'échasses et formés d'autres gens.
Les échassiers ont font des prestations lors de plusieurs festivals au Burkina, au Togo, au Bénin, au Mali, en France...
Ils se produisent également sur des créations de Luis Marques (cie l'Oeil du cyclone), ont suivi un stage avec la compagnie 3 points de suspensions (échasses à air comprimé)

 

Echassiers lors du premier festival des arts de rue

("Rendez-vous chez nous") en Février 2010.
 

 

 

Contact : "WEN PENGA" - Emile Ouédraogo (00226) 76.56.67.92 / (00226) 70.09.91.55.

 

Un second voyage au Bukina m'a appris qu'il y a (avait) une danse traditionnelle sur échasses qui date d'au moins deux générations... mais je n'en sais pas plus...


Les photos qui suivent sont apparemment des photos d'échassiers qui viendraient de Bobo dioulasso

      

     Photos de Zeba Issouf - Echassiers lors des Nuits atypiques de Koudougou




 





Publié dans pays du monde

Commenter cet article